• mar. Juil 16th, 2024

FirstAfriqueTv

Le vrai visage de l’information.

SURVEILLANCE ET CONTRÔLE DE L’AVIATION GÉNÉRALE :  LES CAPACITÉS DES POLICIERS ET DOUANIERS BÉNINOIS RENFORCEES

Fév 5, 2024
Douanes

Dans le cadre du Projet COLIBRI pour l’Afrique, l’Organisation Mondiale des Douanes et l’Union Européenne ont renforcé les capacités de la Police, de l’Aviation civile et des Douanes béninoises, en matière de contrôle de l’aviation générale.

Une formation de cinq jours lancée le 29 janvier 2024 à Cotonou par le représentant de la Directrice générale des Douanes béninoises, en présence de Valentin CHIRICA, Coordinateur Afrique et Expert technique du projet COLIBRI.

Renforcer la coopération transfrontalière et la lutte contre les organismes criminels à travers des opérations de détection des tendances, des itinéraires et des modes opératoires, concourir à la saisie des marchandises illicites et à l’identification des activités illégales perpétrées au moyen de l’aviation générale.

Voilà la mission assignée à la rencontre de Cotonou dans le cadre du Projet COLIBRI pour l’Afrique. Répondant aux objectifs de la Gestion Coordonnée des Frontières (GCF) de l’Organisation Mondiale des Douanes, ce projet se concentrait jusque-là sur l’Amérique latine, les Caraïbes, l’Afrique occidentale et centrale.

Pour Idrissou Imorou, Colonel des Douanes et représentant de la Directrice générale des Douanes du Bénin, l’intégration du Bénin dans le projet n’est pas un fait anodin. Cela se justifie au regard de la position géostratégique du Bénin et du contexte sécuritaire sous-régional.

Selon lui, plusieurs sujets ont été au programme de ce rendez-vous de formation. « Pendant ces cinq jours que durera la formation, vous aurez, entre autres, à vous pencher sur le cadre juridique international, les infrastructures et les activités de l’aviation générale, l’analyse des comportements, les registres des aéronefs et marques, le contrôle des aéronefs, les sources de renseignements, … ».
Très ravis d’être en terre béninoise et séduits par l’accueil chaleureux, les Experts formateurs s’engagent pour l’atteinte des objectifs du projet au Bénin.

Idrissou Imorou a exhorté tous les participants à la formation à la concentration et à une participation active aux échanges en vue de tirer le meilleur profit des riches expériences des formateurs. Il a rassuré les participants de l’entière disponibilité de l’administration douanière béninoise à accompagner ce projet important à un moment où le Gouvernement du Président Patrice Talon consent de nombreux efforts pour le développement du tourisme, des échanges et à l’adaptation des infrastructures adéquates.

Pour rappel, le projet COLIBRI est une initiative de l’Organisation Mondiale des Douanes sur financement de l’Union Européenne, dans le cadre du Programme sur les Flux Illicites Globaux (GIFP).

 

La Rédaction

First Afrique Tv