• ven. Mai 24th, 2024

FirstAfriqueTv

Le vrai visage de l’information.

PROGRAMME DE REFORESTATION AU BENIN

Sep 11, 2023
Bac

L’ONG Chaque enfant a droit à la vie (CEDV) a mis en service ce vendredi 8 septembre 2023 une barque motorisée. Ceci grâce à l’appui de son partenaire Graine de Vie Luxembourg et l’appui financier du Gouvernement luxembourgeois.

L’activité a pour cadre la mise en œuvre du Projet de Restauration des superficies dégradées de l’Aire Communautaire de Conservation de la Biodiversité Togbin Adounko dans la commune d’Abomey Calavi et celle de Vodountô dans la Commune de Ouidah.
L’activité s’est déroulée avec le soutien du Ministère du cadre de vie et des transports chargé du développement durable. La mise en service de la barque motorisée a eu lieu en présence des populations riveraines, des responsables des Eaux forêts et chasse de l’Atlantique et du représentant du préfet de l’Atlantique. L’activité s’inscrit dans cadre de la mise en œuvre du Projet de Restauration des superficies dégradées de l’Aire Communautaire de Conservation de la Biodiversité Togbin Adounko dans la commune d’Abomey Calavi et celle de Vodountô dans la Commune de Ouidah.
Les zones choisies dans la cadre de ladite activité qui concourent au reboisement sont humides.

A en croire le Lieutenant-Colonel Isaac Kakpa, Chef des inspections forestières de l’Atlantique-Littoral, le reboisement qui sera fait à base de la barque motorisée sera basée sur les essences de palutiviers exclusivement. Cette action de l’ONG CEDV vient renforcer les actions entreprises par le gouvernement du Bénin notamment dans le département de l’Atlantique dans le cadre de la reforestation et de la protection des mangroves. « Le gouvernement de son excellence Patrice Athanase Guillaume Talon œuvre inlassablement pour la conservation des mangroves et a initié un projet qui est en cours d’élaboration pour garantir la durabilité des écosystèmes des mangroves. La convention de Ramsar relative aux zones humides prend en compte toute la bande côtière et des activités du ministère du cadre de vie et des transports en charge du développement. Qui met en œuvre cette convention oriente ses activités dans la réalisation des plantations de palutiviers », a fait savoir le représentant du préfet de l’Atlantique Justin Gnonlonfoun.

Après avoir présenté les contours du projet, la Secrétaire Générale de l’ONG CEDV a invité la population riveraine à prendre soin des mangroves. « Les mangroves sont des pures de carbone. Ça veut dire que les mangroves séquestrent plus des gaz à effet de serre que les arbres. Et si nous entretenons bien ce joyau, ça va mettre le Bénin sur le marché de Carbone, ça va faire bénéficier cette commune des ressources économiques qu’on peut mettre en valeur », a expliqué Rollande Houedanou.

Il faut souligner que le projet a prévu deux forêts d’Acacia pour les populations des ACCB qui serviront de bois de chauffage pour éviter qu’elles laissent la coupe des mangroves. Également, il y aura deux vergers fruitiers pour leur permettre de vendre les fruits et également et de s’en nourrir. Le projet va s’entendre sur 4 ans et l’ONG CEDV y entend reboiser une superficie de 101 hectares.

Séverin A./La Rédaction

First Afrique Tv