• lun. Juil 15th, 2024

FirstAfriqueTv

Le vrai visage de l’information.

PELERINAGE A LA MECQUE : LES FORMALITÉS DU HADJ 2024 LANCÉES AU BENIN

Déc 18, 2023
Shegun

La cérémonie du lancement officiel du Hadj 2024 a eu lieu le mardi 12 décembre 2023. Présidée par Olushegun Adjadi Bakari, Ministre des Affaires étrangères et Président du Comité d’Orientation et de Supervision du Hadj, cette rencontre importante a connu la présence de plusieurs autorités politico-administratives et religieuses.

Les candidats à la Mecque 2024 sont fixés sur leur sort. Pour participer au Hadj 2024, chaque pèlerin béninois devra débourser trois millions cinq cent mille (3.500.000) francs CFA.

Ce montant, presque identique à celui de l’édition précédente, est fixé pour permettre au plus grand nombre de Béninois d’accomplir ce pilier essentiel dans la vie de tout musulman, et d’améliorer leurs conditions de participation. C’est le ministre Olushegun Adjadi Bakari, Président du Comité d’Orientation et de Supervision (COS) du Hadj qui a donné ces informations au cours de la cérémonie de lancement intervenue il y a quelques jours seulement à Cotonou.

Pour l’édition 2024, le Gouvernement béninois a sollicité un quota de 2.300 places auprès des autorités saoudiennes. Ce nombre étant extensible, le cas échéant.

L’objectif est de faciliter aux sociétés agréées la mobilisation des pèlerins en vue d’une meilleure participation au Hadj. La date de clôture des inscriptions sur la plateforme est fixée au 15 février 2024 et le COS Hadj n’accordera aucune rallonge à ce délai, selon le Ministre Bakari. Il a assuré que ces innovations participent de l’amélioration constante de l’image du Bénin à l’International.

Un objectif qui préoccupe le Gouvernement, en l’occurrence son Chef, le Président Patrice Talon.

A l’aune du bilan de l’édition précédente, la Directrice générale de l’Agence pour la Gestion de la Logistique des Officiels (AGLO), Ghislaine Mensah, a évoqué quelques défis à relever. Il s’agit, entre autres, de l’atteinte du quota fixé au Bénin et l’amélioration de la qualité des prestations aux pèlerins. Selon les informations données sur place, un chronogramme spécial de délivrance des passeports biométriques aux pèlerins est établi.

Séverin A/La Rédaction

 

First Afrique Tv