• dim. Mai 19th, 2024

FirstAfriqueTv

Le vrai visage de l’information.

LE SOURIRE DES RETRAITÉS GRÂCE À TALON

Sep 18, 2023
Pata

Le gouvernement béninois revalorise les pensions et les rentes servies des retraités du régime général de sécurité sociale. Cette mesure rétroactive pour compter du 1er janvier 2023, sera mise en œuvre dès la fin du mois de septembre 2023.

C’est une nouvelle qui donne le sourire aux pensionnés et rentiers béninois du régime général de sécurité sociale géré par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Ces derniers ont été surpris par le gouvernement qui a décidé d’augmenter leurs pensions. Cette mesure prend en compte les proportions comprises entre 30% et 1% suivant les différentes tranches.

En clair, les pensions comprises entre 24.000 FCFA et 25.900 FCFA ont été portées à 31.200 FCFA pendant que celles comprises entre 26.000 FCFA et 75.000 FCFA connaissent une revalorisation de 20%. Aussi, les pensions allant de 75.100 FCFA à 85.700 FCFA passent à 90.000 FCFA.

En ce qui concerne les pensions de la tranche de 85.800 FCFA à 150.000 FCFA, elles seront revalorisées à hauteur de 5% et celles allant de 150.100 FCFA à 152.900 FCFA seront portées à 157.500 FCFA.

Quant aux pensions de la tranche de 153.000 FCFA à 250.000 FCFA, elles connaîtront une revalorisation de 3% tandis que celles de 250.100 FCFA à 254.900 FCFA seront portées à 257.500 FCFA.

Les pensions supérieures ou égales à 255.000 FCFA bénéficieront d’un relèvement de 1%.

Le gouvernement a expliqué que les rentes qui sont concédées à titre temporaire, font l’objet d’une revalorisation au taux unique de 5,3% plutôt qu’un taux dégradé par tranche comme pour les pensions.

Ceci, afin de rester dans le même esprit de revalorisation qu’au niveau des pensions et ne pas créer une injustice sociale, a justifié l’exécutif.

Effet immédiat

Ces augmentations prennent effet rétroactivement pour compter du 1er janvier 2023, a précisé l’exécutif béninois.

Et la liquidation des rappels des pensions et rentes des concernés commencent dès la fin de ce mois de septembre 2023, a fait savoir le directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), Apollinaire Cadété Tchintchin.

Les motivations du gouvernement

En prenant cette décision, le gouvernement béninois dit avoir tenu compte des réalités du coût de vie. Et c’est pour éviter une baisse significative du pouvoir d’achat de ces retraités et rentiers, que l’exécutif s’est prononcé en faveur de l’adoption desdits décrets pour un relèvement des pensions dans les proportions comprises entre 30% et 1% suivant les différentes tranches.

Le gouvernement a rappelé qu’aux termes de la loi portant code de la sécurité sociale en République du Bénin, « Le montant mensuel de la pension de vieillesse ou d’invalidité ne peut être inférieur à 60 % du salaire minimum interprofessionnel garanti du territoire national et ne peut être supérieur à 80 % de la rémunération mensuelle moyenne de l’assuré (…) ».

Jacob Y./La rédaction

First Afrique Tv