• lun. Mai 27th, 2024

FirstAfriqueTv

Le vrai visage de l’information.

BÉNIN : TALON OPÈRE DE PROFONDES RÉFORMES DANS LA GESTION DES COMMUNES

Sep 23, 2021
Talon

Le président Patrice Talon a présenté aux maires des 77 communes du Bénin, le Projet de réforme structurelle du secteur de la décentralisation. La séance d’échanges a eu lieu au Palais des Congrès de Cotonou ce mardi 21 septembre 2021.

 

 

Les Réformes sur la gouvernance locale étaient au cœur de l’échange qui a eu lieu ce mardi 21 septembre entre le président de la République, Patrice Talon, les 77 maires des communes du Bénin et leurs adjoints au Palais des Congrès. L’objectif de cette rencontre est de faire part aux maires et leurs adjoints des réformes introduites dans la gestion des communes afin d’influencer leurs développements. Intitulé « projet de réforme structurelle du secteur de la décentralisation », le document contient plusieurs évolutions significatives au niveau communal. Au nombre de celles-ci, on note la nomination des secrétaires exécutifs en remplacement de secrétaires généraux dans les mairies pour un mandat de 6 ans et la catégorisation des communes.

 

En ce qui concerne la première réforme, il a été notifié clairement dans le document que « désormais, il ne va plus s’agir de secrétaires généraux dans les communes du Bénin mais de secrétaire exécutif. Celui qui va être nommé à ce poste doit être un Cadre A1 avec six ans d’expériences ou doit avoir BAC +5 avec dix ans d’expériences. Il sera nommé par le maire après tirage au sort dans un fichier national pour un mandat de six ans. Le Secrétaire exécutif est sous l’autorité hiérarchique du maire dans le cadre de l’exercice des pouvoirs du maire. Mais, il ne reçoit d’ordre de ce dernier que dans le cadre de l’exercice des pouvoirs de secrétaire exécutif. Toutefois, il soumet à l’autorité du conseil de supervision auquel le maire fait partie. C’est le secrétaire exécutif qui est désormais l’ordonnateur du budget. Les maires sont donc déchus de cette prérogative ».

 

Pour les autres réformes, « chaque commune va disposer d’un conseil de supervision. Ce conseil sera composé du maire et ses adjoints plus les présidents des quatre commissions du conseil communal. De même, chaque commune ne va plus avoir plus de quatre commissions permanentes. Au Bénin, il y aura désormais trois catégories de communes à savoir, les communes à statut particulier, des communes intermédiaires et des communes de droit commun. Un décret pris en conseil des ministres va fixer la catégorisation. Le Fonds d’appui au développement des communes (FADeC) sera remplacé par le Fonds d’investissement Communal », nous renseigne le document.

 

La rédaction

First Afrique Tv